Equateur Voyages Passion

Tour opérateur en Equateur

Accueil >> Equateur >> Andes

Andes ...

 

L’Equateur est traversé du Nord au Sud par la majestueuse cordillère des Andes.
6 provinces y sont situées soit le quart du territoire : Imbabura, Pichincha, Cotopaxi, Tungurahua, Chimborazo et Azuay.
45% de la population répartie dans de grandes villes : Quito, Cuenca, Riobamba et des petites communautés excentrées.
 
Les Andes offrent de splendides paysages comme de grandes étendues de páramo parsemées de volcans qui culminent jusqu’à 6310 mètres d’altitude (le volcan Chimborazo).
Cette région est donc un terrain de jeu idéal pour la pratique de nombreuses activités comme les treks à pieds ou à cheval, l’alpinisme, le VTT, l’escalade, le rafting …
Y siègent des villes marquées par leur passé colonial ; ainsi vous pourrez visiter Quito et son centre historique d’où s’érigent des monuments et bâtisses aux influences espagnoles, mais également la charmante ville de Cuenca qui est caractérisée par ses activités culturelles et artistiques, ou encore le célèbre marché traditionnel d’Otavalo.
 
Transports :
Pour circuler, la route Panaméricaine (surnommée aussi avenue des volcans) traverse la région du nord au sud entre les deux cordillères orientale et occidentale.
 
Des lignes aériennes survolent également les Andes où se trouvent deux aéroports (Quito et Cuenca).
 

 
    
 
Capitale administrative de l’Equateur, Quito se situe sur les hauts plateaux andins, à 2850 mètres d’altitude

 

Vidéo de la magnifique capitale de l'Equateur, Quito
 
Quoique polluée, la ville est entourée de grands espaces verts (parc de la Carolina, parc Métropolitano, collines de San Juan, Panecillo et Itchimbia…).
 
Cette ville a su garder les vestiges de son histoire. Elle possède deux zones touristiques (le Quito colonial et le Quito moderne).
 
Le Quito colonial ou centre historique, déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO, regorge de monuments et bâtiments coloniaux, places et musées.
 
Le Quito moderne est quant à lui un centre d’affaire avec ses grands buildings et centres commerciaux. Dans cette partie de la capitale se trouve La Mariscal, un quartier très dynamique et touristique qui rassemble de nombreux restaurants, bars, hôtels et commerces.
 
A voir / A faire :

- La plaza de Independencia : dans le Quito colonial, une jolie place où siège le palais du gouvernement et le palais de l’archevêché
- La cathédrale Primada de Quito et El Sagrario (ancienne chapelle de la cathédrale)
- La place et l’église Santo Domingo
Les églises au style baroque :
- El monasterio de San Francisco
- La chapelle de cantuña
- El monasterio San Diego
- La Merced
- La Compañía de Jesús
- L’église San Agustin
- La Virgen du Panecillo qui se dresse sur une colline qui domine le vieux Quito
- Eglise San Juan Evangelista

 


Musées:

- Musée archéologique de la banque centrale (pièces datant de la préhistoire à l’époque coloniale)
- Musée San Francisco (pièces d’art religieux)
- Musée national de Arte Colonial (peinture et sculpture du XVIIème et XVIIIème siècle)
- Le centre culturel métropolitain et son musée Alberto Mema Caamaño (musée de cire)
- Musée de la Ciudad (retrace la vie des habitants de Quito)
- Musée La Capilla del hombre (histoire vécue par les habitants de l’Amérique latine)
- Musée Jijón y Camaño (pièces précolombiennes et coloniales)
- fondation Guayasamín (art équatorien)
- vivarium
- Musée Amazonico (retrace la vie des différentes communautés amazoniennes)
- Musée Camilo Egas (art moderne)
- La casa de Sucre (ancienne maison du général Sucre)
 
A proximité de Quito se trouvent des sites touristiques :
- la Mitad del Mundo où passe la ligne équatoriale
- Les thermes d’eaux chaudes de Papallacta qui se trouvent au milieu d’un magnifique cadre naturel.
- Le téléphérico qui permet de monter au Pichincha

- Le Cotopaxi:

Vidéo sur le Parc national Cotopaxi
 

 
Quelques sites touristiques:
 
Située à 10 heures de bus de Quito Cuenca a également été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Cette ville coloniale dispose d’un patrimoine culturel très riche et est de ce fait, un bon endroit pour faire une halte lors d’un séjour en Equateur.
Il est très agréable de se promener le long du rio Tomebamba et dans ses rues pavées où vous pourrez découvrir de nombreuses chapelles tapissées de blancs, l’immense cathédrale pourvue de grands dômes bleus qui se dresse face au parc, ses façades historiques et ses parcs …
Un grand marché alimentaire couvert se trouve vers la place San Francisco et un marché artisanal longe le Rio Tomebamba.
 
Pour des séjours de plusieurs jours, nous vous conseillons une petite excursion du côté du parc de Cajas situé à 30 km de Cuenca, ou alors un tour vers les ruines Incas d’Ingapirca.
 


A voir / A faire :

- Catedral Inmaculada Conception (splendide cathédrale qui s’impose à coté de la place centrale
- Cathédrale Vieja o Inglesia El Sagrario (vieille cathédrale)
- Cathédrale Santo Domingo….
- palais de justice et son Beau patio
- Mirador de Turi (Beau point de vue sur la ville)
- Ruines Incas d’Ingapirca


Musées :

- Musée de las culturas Aborígenas (pièces indiennes de toutes les époques jusqu’au XVIème siècle)
- Musée del Banco central (ethnologie, art du XIXème siècle, art religieux, archéologie, et collection numismatique)
- Musée de Arte Religioso
- Musée de Esqueletología (squelettes de nombreuses espèces de faune Equatoriennes)
- Musée municipal Remigio Crespo Toral (artisanat régional)
- Musée de Arte moderno
- CIDAP – Musée de Artes Populares Interamericano (artisanat des communautés indiennes de la Sierra et de l’Amazonie)
 
 


 
Lagune de Quilotoa

Ce cratère aux flancs abrupts abrite une splendide lagune aux eaux bleues turquoise qui contrastent avec les couleurs sombres des roches qui l’entourent.
Le petit village de Quilotoa qui se situe sur un flanc du cratère regroupe quelques hébergements et un petit marché artisanal.
Pour s’y rendre en véhicule, une seule route bien entretenue, passe par le village de Zumbahua. Si vous vous y rendez le samedi vous aurez la chance de voir son marché local très connu dans le pays.

 


 
Plusieurs randonnées sont possibles aux alentours du cratère :
 
- faire le tour du cratère par un sentier qui surplombe la lagune pour pouvoir l’admirer de différents points de vue (4-5h)
- descendre à la lagune (aller-retour 1h30-2h). Cette descente et remontée peut se faire à pied ou à dos de mules.
- rejoindre Chugchilan depuis Quilotoa (environ 5 h)
Pour chacune, il faut faire attention à l’altitude car la lagune se trouve à 4000 m.
 

Banos :

Vidéo sur la ville de Baños

 

Cette ville chaleureuse se situe aux pieds de l’imposant volcan du Tungurahua. Avec l’abondance de ses hôtels et restaurants, ses nombreux bains thermaux, les graphismes colorés qui ornent les façades et la végétation luxuriante qui l’entoure, Baños a su charmer de nombreux visiteurs.
 
A voir :

 
- Basilique Nuestra Señora de Agua Santa
- Statue de la Virgen del Agua Santa (en haut d’un escalier qui surplombe la vallée)
- Bellavista (point de vue sur la ville, à 45 minutes de Baños)
- Luna Runtún (spa-hôtel où il est possible de siroter un jus avec une splendide vue sur la ville et la vallée.
Pour une randonnée de 2 heures il est d’ailleurs possible d’enchaîner ces 3 points de vue depuis Baños. Monter à la statue de la Virgen, puis accéder à Luna Runtun en empruntant un sentier en balcon et enfin descendre sur Bellavista puis retourner sur Baños.
- Puente San Francisco (pont de San Francisco)
- La Cascada Inès Maria (balade de 4 km depuis Baños)
- Marché de la canne à sucre
 
Les activités :
 
- les bains : la ville regroupe 4 bains municipaux très riches en minéraux.
- massages : les centres de massages prolifèrent dans la ville. Il y en a pour tout les goûts (massages suédois, californiens, avec des pierres chaudes, réflexologie…)
- La Ruta de las Cascadas (pour une descente en VTT de Baños à Puyo) : Cette route, qui s’étend sur 60 kilomètres au fond de la vallée du Rio Pastaza, permet de voir les différents étages de végétations. Elle passe à côté de nombreuses cascades dont la plus connue et la plus impressionnante : El pailón del Diablo. Il faut alors laisser les vélos pour emprunter un chemin qui mène aux chutes.
 
Plusieurs agences proposent des locations de VTT à partir de 5 dollars la journée.
 


Plusieurs randonnées sont possibles directement depuis Baños ; à 12 km au sud de Baños, de nombreux sentiers partent du Manto de la Novia, après avoir traversé la rivière avec le téléphérique.
Pour les plus aventureux, le parc national Sangay se trouve tout près de Baños et offre de grandes possibilités de trekking.
- rafting : des excursions de 2 heures à plusieurs jours sont possibles et pour tous les niveaux.
- Canyoning
- Equitation
 
 
Otavalo :

Situé à seulement 2 heures de Quito, le marché d’Otavalo est le plus connu du pays. Il regroupe l’artisanat équatorien avec ses bijoux, chapeaux,  sacs, lainage, instruments de musique, hamacs….).
 
Il se divise en plusieurs parties :
- l’une plus touristique où est rassemblée la production artisanale  équatorienne.
- l’une pour les locaux avec des vêtements et gadgets en tout genre.
- et enfin un secteur alimentaire avec des stands de fruits, de légumes, viandes, épices, colorants …
 


 
Riobamba :

Située à 2794 mètres d’altitude, cette ville se trouve aux pieds du plus grand sommet du pays : le Chimborazo.
Des bâtiments ont été détruits à plusieurs reprises du fait des tremblements de terre ce qui explique qu’il y ait peu de monuments datant de l’époque colonial dans la ville.
La ville est aussi le point de départ pour l’ascension du Chimborazo ou de l’Altar, ainsi que pour des trekkings.
 
A voir / A faire :

- Le train des Andes
- La Cathédrale et sa façade au style baroque.
- Basilique del Sagrado Corazón de Jésus
- Parque Maldonado
- Parque La libertad
- Musée Ferrocarriles (musée des chemins de fer)